Il est bien connu que l’assurance soins de longue durée tarde à gagner des adeptes. Une chaire de recherche universitaire vient de publier une étude qui dévoile que ce produit n’a le potentiel que de toucher 25 % de la population.
Lisez plus : http://back.ly/RfzER